Le projet pastoral

Introduction

Notre souhait, en rédigeant ce Projet, est de préparer l’Église de demain, une Église en réseau où on est plus forts ensemble. Les quatre paroisses de l’UPW travaillent déjà main dans la main pour construire l’unité. Celle-ci se révèle de plus en plus nécessaire pour envisager l’avenir et préparer des solutions qui nous permettront de vivre au mieux les changements futurs. Cependant, cette unité est à construire et à parfaire en permanence et il nous faudra tenir compte de deux éléments fondamentaux :

Dans notre Église : La diminution du nombre de prêtres, de bénévoles engagés à long terme et de pratiquants, qui exige des modifications dans les habitudes paroissiales. Cela implique la participation active et effective de tous les paroissiens.

Dans la société : Les changements au sein de la société (mode et rythmes de vie, pratique religieuse, schéma familial, crises sociales, solitude…), et l’évolution de nos quartiers (construction de nouveaux logements, augmentation des communautés étrangères européennes et internationales, mélange des cultures… ), qui exigent des adaptations de ce que nous proposons.

Dans ce contexte, l’EPU a choisi 4 axes prioritaires pour l’UPW :

 EN UNITE, CELEBRER, ANNONCER et SERVIR

1, Renforcer l’Unité

Il ne peut y avoir Unité que s’il y a des communautés à unir : nous veillerons donc au renforcement de chaque paroisse par la conscientisation de chacun et par l’appel à s’impliquer dans la vie de la communauté.

L’EPU se montrera attentive à consolider toutes les initiatives qui favorisent l’unité à différents niveaux (prêtres et nommés, 4 EPL, communautés, équipes actives, paroissiens…). L’évangélisation repose entre autres sur la communication. Nous apporterons donc un soin de plus en plus pointu à notre communication interne (entre EPU et EPL, entre EPL et Fabrique, entre paroisses…). Nous veillerons particulièrement à ce que tous soient informés des rencontres, célébrations, formations ou événements organisés dans notre UP ou dans la « grande » Église. Plus on se connaît, mieux on se comprend dans l’acceptation de nos différences. Il faut donc « provoquer » cette connaissance par des rencontres informelles, conviviales, dans et autour des célébrations. Il nous faut des moyens de rendre cette unité visible (une phrase de l’Évangile qui soit notre phare, une prière pour l’UP, un nouveau logo de l’UPW). Nous soignerons aussi notre communication externe (site internet unique, toutes-boites, mailings, pub caté dans les écoles…). Ce souci de mieux communiquer répond à l’invitation du Pape à sortir de nos églises pour aller aux périphéries de la foi.

Nous voulons aussi travailler à une harmonisation de la gestion de nos finances et de nos locaux.

Enfin, l’unité passe aussi par l’élaboration de projets concrets qui favorisent l’amitié fraternelle entre les paroisses et par l’organisation de célébrations et de temps forts en Unité. Cette unité que nous cherchons est celle des paroisses mais aussi celle des générations : nous tenterons de proposer des événements réunissant tous les âges et favorisant la rencontre.

2, Célébrer

Depuis plusieurs années, nous vivons certaines célébrations en UP : Veillées de Réconciliation en Avent et Carême, Messe de Minuit, Semaine Sainte, avec la Veillée pascale en point d’orgue, et Pentecôte. Nous souhaitons poursuivre sur cette voie en veillant particulièrement à la qualité de ces belles célébrations et à la participation des 4 paroisses. La « Marche des Rameaux », quant à elle, sera dorénavant explicitement ouverte aux groupes de catéchèse.

Pour les célébrations en Unité comme pour les célébrations paroissiales, nous souhaitons favoriser de belles liturgies et des prédications de qualité : des célébrations priantes, vivantes et joyeuses (accompagnement des chorales, Fête du Merci…).

3, Annoncer

Lancés avec enthousiasme et courage dans le renouvellement de la catéchèse, nous allons continuer à travailler celle-ci. Nous organiserons donc des rencontres bisannuelles des acteurs de la caté au niveau de l’UPW. Concrètement, nous souhaitons évoluer vers une pédagogie unifiée, une méthode de travail commune, et développer une catéchèse d’ensemble.

Pour le moment, nous avons réussi à établir 4 groupes de caté dans chaque paroisse, avec un animateur ou une animatrice responsable pour chaque année. C’est une performance unique et nous souhaitons maintenir ce fonctionnement le plus longtemps possible. Un autre défi est celui de la diversification de la demande (baptêmes d’adolescents, mariage du couple à l’occasion du baptême du bébé, baptême de fratries…) : nous n’avons pas de réponse structurée à donner puisque chaque cas est particulier, mais nous accueillerons et accompagnerons ces demandes, avec joie et bienveillance.

La catéchèse est proche, si pas indissociable, des Messes des familles ou « Messes Caté ». Nous allons donc prendre soin de ces célébrations – qui ne s’adressent pas aux enfants uniquement mais qui veillent à leur compréhension de ce qui se vit là et à leur participation active à la liturgie. Nous souhaitons aussi renforcer le lien entre les groupes de caté et les communautés (parrainage d’un enfant par un membre de la communauté, messe avec les parrains et marraines, journée des amis, Fête des Baptisés et des Confirmés…).

A développer aussi en parallèle de la catéchèse des enfants : des groupes de parole pour les parents et des après-midi intergénérationnelles. Nous devrons aussi travailler le suivi des familles de bébés baptisés, des jeunes mariés et des familles endeuillées.

Nous souhaitons également soutenir et développer les initiatives destinées aux adolescents : la « KT Pizza » et le groupe « Peps ».

Plus largement, nous désirons donner le goût de l’Évangile à toutes les personnes de nos communautés, afin que s’enracine en nous l’idée que c’est tous ensemble et à tout âge que l’on grandit dans la foi. Notre Unité se veut un lieu de partage et d’approfondissement de la foi pour tous. Nous soutiendrons donc encore et toujours les cycles de soirées Alpha (que l’on pourrait proposer plus spécifiquement aux jeunes ou aux couples) et toutes les conférences ou formations, notamment les cycles de conférences franciscaines. L’expérience s’étant révélée très positive, nous continuerons à organiser ponctuellement des conférences autour de sujets d’actualité (synode des familles, questions d’éthique…).

4, Servir

Notre quatrième mission est de porter la compassion et l’espérance que suscite en nous l’Évangile.

De multiples initiatives dans le sens de la solidarité sont organisées dans nos paroisses et notre UP : Rencontres Amicales, Pastorale de la Santé, équipes Deuil et Funérailles, équipe Solidarité, ouvroir, récoltes de jouets, collectes et actions ponctuelles… A côté de celles-ci, que nous devrons renforcer et nourrir, nous devrons rester attentifs aux appels de l’Église et de la société, et relayer certains projets de solidarité, voire les rejoindre, en collaboration avec les structures existantes (Vivre ensemble – Entraide et Fraternité, Caritas…).

Conclusions

C’est autour de projets bien concrets, comme l’organisation de la catéchèse ou la préparation d’une grande célébration, que les membres de nos communautés se rencontrent et apprennent à travailler ensemble. C’est par la prière et la célébration que nous bâtissons notre Unité. C’est en nous mettant au service d’autrui que nous mettons en pratique ce que nous avons reçu de Dieu dans les Sacrements.

En 2018, nous relirons ce texte pour évaluer ce projet pastoral. Mais tout au long de ces trois années, nous garderons à l’esprit ce que nous avons rêvé ensemble, afin que ce rêve devienne réalité !

Fait à Woluwe, le 18 novembre 2015.

Les membres de l’EPU 2015-2016 : Frère Benjamin Kabongo ofm (Responsable d’Unité), Père Ivan Colsoul, Père Istvan Havas, Frère Christian Buffoni, Don Giovanni Battista Bettoni et Père Ildephonse Ndimina (Prêtres Coresponsables), Jean-Luc Baukens (Délégué St-Lambert), Yves Gautier (Délégué St-Pierre), Cécile Nyssen – Baudewyns (Déléguée Ste-Famille) et Magali Dallemagne (Déléguée Notre-Dame des Grâces), Claire Warichet – Buxin (Animatrice pastorale pour l’UPW).

Avec l’aimable collaboration de Christiane Cludts-Dorthu.