Fabrique d’Eglise

Ce terme désigne :

– l’ensemble des biens et revenus affectés au culte public dans notre paroisse ;

– l’organe (appelé Conseil de fabrique) chargé, sous la tutelle de l’archevêque, de la commune et de la Région de Bruxelles-Capitale, de la gestion de ces biens et revenus en vue d’assurer les conditions matérielles requises pour l’exercice de ce culte.

La Fabrique d’église est un établissement public qui possède donc la personnalité civile.

Le cas de notre paroisse est particulier, dans la mesure où la Fabrique ne possède aucun bien immeuble : l’église, construite en 1947-1949, appartient à la communauté franciscaine, qui l’a cédée en 1985 à notre Fabrique en bail emphytéotique de 30 ans, renouvelé en 2015.

La Fabrique d’église est responsable :

  • du fonctionnement du culte (hosties, vin, cierges, livres et vêtements liturgiques, micros, organistes, etc.) ;
  • de la maintenance de l’église (chauffage, nettoyage, entretien et réparations) ;
  • des assurances diverses.

Ses revenus proviennent :

  • des contributions des paroissiens au fond de soutien, des collectes spéciales, des funérailles et mariages, des quotes-parts dans les frais de chauffage lors de concerts et autres manifestations ;
  • du loyer des antennes placées sur la tour de l’église ;
  • de manière occasionnelle, subsides de la commune (ex. : le chauffage).

Président: Bernard Cardon 02/771.90.02
Secrétaire: André Loumaye 02/673.32.32
Fonds de Soutien
Compte:  
BE27 3100 2128 0573  
A propos des antennes: GSM:  
http://www.everyoneweb.com/fabndg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s