Conte de noel

Ils étaient trois là en bas. Il y avait Joseph, Marie et Jésus.
Jésus, lui, il dormait. Joseph avait allumé un feu de brindilles. Sur le trépied, Marie faisait une soupe aux choux.
Et Dieu regardait. Il voyait Marie aller de la soupe à l’enfant, de l’enfant à la soupe. L’odeur monta aux narines de Dieu.
« Que ça sent bon! » dit-il. Les anges s’étaient rassemblés.
« Écoutez-moi, dit Dieu. Je viens de prendre la décision de ma vie, la plus importante. Je descends. »
« Là-bas? » disent les anges.
« Parfaitement, dit Dieu, là-bas. Jusqu’à la fin du monde. Je vous laisse le ciel. Si quelqu’un veut me trouver, qu’il me cherche sur la terre.
« Faut-il faire vos malles? » dit un ange.
« Tu veux rire? dit Dieu. Rien dans les mains, rien dans les poches. Fringues de récup, asile de nuit, hall de gare. C’est là qu’il va falloir me chercher. C’est là qu’on me trouvera. Jusqu’à la fin des temps.
Et Dieu s’en alla dans l’odeur de la soupe.
Il se sentait à peine Dieu, tout à fait homme.
Et aux dernières nouvelles, il n’est toujours pas remonté.
Ainsi va la vie !
(Conte de Stéphane VAN HOECK)