Editorial du temps pascal

« Heureux qui croient sans avoir vu »

Ce sont les paroles de Jésus à Thomas. C’est la béatitude qui nous est donnée pour ce temps pascal. Heureux sommes-nous qui croyons sans voir.

paques guy
Pourquoi ?

Parce que c’est cela la vie spirituelle, c’est cela la foi, c’est une merveilleuse aventure intérieure qui donne sens à notre vie. Il est écrit dans la lettre aux Hébreux que « la foi est une façon de posséder ce que l’on espère,
un moyen de connaître des réalités qu’on ne voit pas » (He 11,1). Antoine de St Exupéry disait : « L’essentiel est invisible pour les yeux ». Jade et les sacrés mystères de la vie : « Tout le mystère de la vie est dans tes yeux. Il suffit de les exercer à percer l’apparence des choses. L’important, c’est de savourer le goût de la vie. C’est un cadeau formidable. La pomme ne change pas dans sa réalité, mais la voilà transformée par une façon de voir, de goûter, de ressentir». La vie spirituelle n’est pas une fuite de la réalité et de ses difficultés. Henri Nouwen dit qu’ « elle n’est pas une vie antérieure, postérieure ou étrangère à notre existence de tous les jours ». La vie spirituelle est en tout homme. Maurice Bellet dit que « la foi n’est pas quelque chose qu’il faudrait ajouter à ce qui fait la vie humaine une sorte de prothèse religieuse pour que la vie soit enfin joyeuse ». C’est plutôt le contraire, la foi vient transformer, délivrer et libérer l’homme de tout ce qui n’est pas humain en lui. « Vraiment, il est juste et bon de te rendre grâce Seigneur par le Christ notre Pâque, … car sa mort nous affranchit de la mort, et dans le mystère de sa résurrection chacun de nous est déjà ressuscité » (Préface de Pâques).

Je vous souhaite un bon temps pascal

Abbé Guy Van Den Eeckhaut

Paroisses Saint-Pierre, Sainte-Famille et Saint-Lambert