Editorial

Etes-vous prêts à mourir pour vivre ?

Là est le sens de la Pâque chrétienne car si du point de vue de la biologie nous passons de la vie à la mort, spirituellement nous ne vivons pas pour mourir, mais nous sommes au contraire appelés à mourir pour vivre. Le Christ nous montre la voie radicale, le chemin de la Pâques : mourir à tout ce qui est repli sur soi pour vivre de la seule réalité spirituelle qui ne passe pas, car elle vient de Dieu et retourne à Dieu – l’amour. A Pâques, editol’Eglise nous rappelle le sens de notre baptême. Le chrétien doit mourir avec le Christ pour ressusciter avec lui. A Pâques, ce n’est pas l’Eglise qui agit mais c’est Dieu lui-même qui passe et qui agit par sa Parole. Cette Parole vient te sortir de la mort afin que le mystère pascal se réalise dans ta vie : « Il faut que le grain de blé meure afin qu’il porte beaucoup de fruits ».

Si vous êtes prêts à prendre le risque de laisser Dieu agir en vous, si vous êtes prêts à mourir pour vivre, je vous invite à participer aux célébrations du triduum pascal :
– Jeudi 29 mars à 20h 15 à St Pierre : célébration du jeudi saint
– Vendredi 30 mars à 20h15 à St Lambert : célébration du vendredi saint
– Samedi 31 mars à 20h15 à la Ste Famille : célébration de la Vigile Pascale.

Abbé Guy Van Den Eeckhaut (d’après différentes sources)

Paroisses Saint-Pierre, Sainte-Famille et Saint-Lambert