Nouvelles de Wolu-Réfugiés     

Voilà qu’en ce 12 octobre 2018, il y a près de deux ans que les premières familles de réfugiés ont été accueillies dans notre Unité Pastorale.

Voici des nouvelles des 7 familles que nous avons pu aider à se loger grâce à votre générosité

–           Une jeune femme de 36 ans et sa maman, habitent un studio dans les locaux de l’Arche. Elles vivent assez repliées sur elles-mêmes et leur intégration semble très lente. Nelly suit des cours de Français, mais progresse à petits pas. Aura-t-elle un jour le souhait de travailler ? Ce serait bien.

–          Un jeune couple est installé dans un appartement avenue Paul Hymans avec leur fille Joëlle 20 mois et un fils, David né le vendredi 14 septembre 2018. Joëlle est inscrite dans un prégardiennat juste en face de leur habitation. Les parents suivent le cours d’intégration de VIA (parcours d’accueil pour primo-arrivants) ainsi que les cours de Français. Deux paroissiennes assurent des cours de conversation pour accélérer l’apprentissage de la langue, qui pour le Papa n’est pas des plus aisés. Celui-ci espère être accepté pour un emploi.

–           Un couple avec deux garçons (14 et 16 ans), était logé à Stockel. Les parents se sont séparés et sont en instance de divorce. La Maman a déménagé à Etterbeek avec ses deux garçons. Nous n’intervenons plus que pour des problèmes scolaires pour les enfants. L’un est en secondaire et l’ainé suit des cours d’infographie à Schaerbeek. Une bénévole donne des cours particuliers de français au père et à ses deux fils et s’occupe des relations avec les écoles des enfants. Le Père a déménagé dans un flat à Stockel et travaille comme article 60 chez Serre-Outil. Il commence à bien s’exprimer en français grâce entre autres  aux cours du soir à l’IEPSC. Nous n’intervenons plus que pour le loyer du Papa.

–          Une Maman et ses deux fils sont logés à Woluwe-Saint-Lambert. La Maman poursuit ses cours de Français avec enthousiasme ; le fils ainé, Joseph, vient de terminer brillamment sa première année à l’Ecam et son frère Basel sa 4ème secondaire au Sacré-Cœur de Linthout.

–          Un couple et trois enfants: Les aînées du couple, Myra, 8 ans, et Titiana, 6 ans, intègrent une classe de 3ème et de 1ère  primaire et adorent l’école;  la plus jeune de 2 ans sera scolarisée elle aussi dans quelques mois.  Les parents poursuivent l’apprentissage du français avec difficulté mais courage.

–          Au mois d’Avril, un couple bientôt retraité, a pu s’installer avenue Thielemans grâce à un propriétaire très bienveillant. Au cours de l’été, assez calme, une bénévole leur a appris  les rudiments du Français. Ils commencent maintenant le parcours d’intégration organisé par VIA (parcours d’accueil pour primo-arrivants) puis auront des cours réguliers de Français. Les démarches sont entamées pour l’obtention de la pension pour monsieur, avec l’aide du CPAS.

–          Une famille composée d’un couple et de deux petits garçons est logée à Stockel où les enfants sont scolarisés. Les parents suivent des cours de langues (Français, Néerlandais). Le Père, cuisinier, a trouvé un job comme article 60. Ils sont très indépendants et se débrouillent seuls. Nous n’intervenons que pour une participation dans le loyer.

Nous cherchons  maintenant à aider les réfugiés à s’intégrer sur le marché du travail. Notre objectif est de rendre autonomes les familles que nous avons accueillies depuis 2 ans pour pouvoir diminuer progressivement notre intervention. Nous constatons que leur intégration progresse, mais qu’il reste beaucoup à faire. C’est pour cela que nous avons encore besoin de vous et que nous vous demandons de prolonger votre générosité. D’avance nous vous en remercions très chaleureusement.

L’équipe de Wolu-Réfugiés,

Contact: wolurefugies@gmail.com

Nous vous rappelons que vos dons bénéficient de la déductibilité fiscale (pour 40 € minimum par année civile).Ils peuvent être versés sur le compte BE33 2100 6777 3346 de CONVIVIUM avec la mention indispensable « WoluRéfugiés ».

Retour à la page Wolu-Réfugiés