Suspension des célébrations à Bruxelles

Lieux de culte à Bruxelles : retour à la situation en vigueur durant le confinement, au printemps 2020

Chers amis,

Il ressort de la conférence de presse de ce samedi 24 octobre tenue par le Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, que les lieux de culte devront suspendre jusqu’à nouvel ordre les célébrations habituelles, tant le week-end qu’en semaine. 

Les funérailles religieuses pourront être célébrées (en présence de 15 personnes maximum), et les mariages aussi (uniquement en présence des mariés, témoins et ministre du culte).

Sauf avis contraire, les lieux de culte peuvent cependant rester ouverts pour la prière individuelle.

Ces mesures entrent en vigueur dès que le Moniteur belge aura publié les décisions, en principe dès ce lundi 26 octobre. 

Ces décisions, comme beaucoup d’autres qui ont été prises, feront mal et seront ressenties comme des freins à l’exercice de notre liberté, en particulier du culte. Les célébrations font partie de la vie chrétienne et sont nécessaires pour nourrir spirituellement les personnes, en particulier en temps de pandémie. Nous sommes cependant solidaires, d’abord des malades et des soignants, et de toutes les personnes impactées par la pandémie galopante. C’est dans un esprit de solidarité responsable que nous vivrons ces jours sans célébrations publiques. 

Je suis sûr que beaucoup d’initiatives seront prises pour unir les cœurs à travers des réseaux de soutien réciproque et de prière commune. Merci d’en avertir vos fidèles.

Je vous invite à reprendre à votre compte la prière de la pandémie (cf ci-dessous).

En communion, bien fraternellement,

+Jean Kockerols

Seigneur Dieu, en tout danger tu es notre refuge

et c’est vers toi que, dans la détresse, nous nous tournons ;

nous te prions avec foi :

regarde avec compassion ceux qui sont dans la peine,

accorde à ceux qui sont morts le repos éternel,

le réconfort à ceux qui sont en deuil,

aux malades la guérison,

la paix aux mourants,

la force au personnel soignant,

la sagesse à ceux qui nous gouvernent

et, à tous, le courage de progresser dans l’amour ;

ainsi, pourrons-nous ensemble rendre gloire à ton saint Nom.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,

qui vit et règne avec toi dans l’unité́ du Saint-Esprit,

Dieu, pour les siècles des siècles.