Archives du mot-clé =

“Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres », Jean (13, 31-33a, 34-35)

Pelerinage à Beauraing – inscription en juin
Concert – 19 mai 2019

 

Chemins de Prière – 21 mai 2019

 

 

 

 

Edito: « Il faut mourir afin de vivre »

Cela pourrait être un bon résumé de notre foi. La foi chrétienne est une foi pascale. C’est aussi l’expérience de l’amour. Aimer, c’est mourir à soi-même afin que les autres vivent. Et paradoxalement, c’est là que se trouve la véritable joie. La véritable joie a toujours un caractère pascal.

Reconnaissons qu’il nous est difficile d’aimer vraiment. Nous sommes des êtres faibles et nous portons ce trésor de la foi dans des vases d’argile. Mais grâce à la prière, la puissance de l’amour de Dieu peut agir en nous. « C’est ainsi que se manifeste que cet amour ne vient pas de nous mais vient de Dieu. » La résurrection de Jésus se manifeste en nous chaque fois que nous acceptons de mourir. « Lorsque nous sommes pressés de toutes parts mais non pas écrasés, persécutés mais non abandonnés, terrassés mais non désespérés, à chaque fois se manifeste en nous le mystère de la mort et de la résurrection du Christ. Ainsi quand nous mourons, le monde reçoit la vie. C’est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l’homme extérieur va vers sa ruine, l’homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car notre détresse du moment présent est légère par rapport au poids vraiment incomparable de gloire éternelle qu’elle produit pour nous. Et notre regard ne s’attache pas à ce qui se voit, mais à ce qui ne se voit pas ; ce qui se voit est provisoire, mais ce qui ne se voit pas est éternel. » (2 Co 4, 6-18)

Bon temps pascal !

+ Abbé Guy Van Den Eeckhaut